Menu Fermer

Aston Martin DB2/4 DHC

465.000€

Description

Cette magnifique Aston Martin DB2/4 DHC fût livrée neuve à M. Tanner en 1954. La plaque d’origine était KBU 466. Cette plaque est toujours présente avec la voiture, ce qui est incroyable !
LML/780 est restée dans la famille Tanner jusqu’en 1988.

A cette époque, M. Wrather a acquis la voiture et l’a gardée jusqu’en 1995. La voiture avait 66.000 Miles à l’époque.

Le propriétaire suivant est Jon Deakin. Il n’a gardé la voiture que de 1995 à 1997.

Ensuite, M. Cakebread acheta la voiture. D’après les différents contrôles techniques, il n’a conduit la voiture que pendant 1000 miles jusqu’en 1999, date à laquelle il l’a vendue à un Allemand. C’était la première fois que la voiture avait un propriétaire en dehors du Royaume-Uni !

Le propriétaire allemand a décidé de démonter entièrement la voiture et de décaper la carrosserie jusqu’au métal nu pour la faire repeindre entièrement.
Une quantité considérable de factures montrent que Mr Veltrup’s a très bien entretenu la voiture.

Le propriétaire actuel a acheté la voiture en 2014 à M. Veltrup. Récemment, les suspensions avant ont été remplacées et la voiture a subi une révision mécanique complète.

LML/780 est évidement toujours avec son moteur d’origine comme en témoignent le Build sheet et le Heritage Trust Certificate.

Prix

Marque

Modèle

Année

Kms

Transmission

Couleur extérieure

Moteur

Puissance

465.000€

Aston Martin

DB2/4 Drophead Coupe

1954

83301 Miles

Manuelle 4 Vitesses

Gris

VB6J – 2.9L

VB6J Engine – 140 BHP

Disclaimer : La présentation de voitures ou autres produits et services offerts par le vendeur et les prix indiqués sur le site web «automeetic.be» ne sont donnés qu’à titre d’information et ne constitue pas une offre de vente. Ces informations peuvent contenir des lacunes ou des inexactitudes (notamment à la suite des erreurs typographiques) ou contenir des références à des produits qui ne sont plus disponibles. Elles peuvent également être modifiées à tout moment sans préavis sans que l’acheteur puisse en déduire un quelconque droit.